Qu'est ce que l'ostéopathie ?

 

L'ostéopathie est une thérapie manuelle, qui consiste à prévenir, diagnostiquer et traiter les dysfonctions de la mobilité des tissus de l’organisme pour redonner au corps son équilibre et sa santé. Son approche thérapeutique est non-médicamenteuse et non-chirurgicale. L’ostéopathie considère l’individu dans sa globalité et s’appuie sur une connaissance approfondie de l'anatomie et la physiologie du corps humain.

 

Ses bienfaits sont multiples : relaxation et libération des tensions du corps, bien-être, souplesse articulaire, équilibre, amélioration des performances...

 

 

 

D’où vient l’ostéopathie ?

 

L’ostéopathie fut créée aux Etats-Unis dans la seconde moitié du XIXe siècle par le Dr Andrew Taylor Still. Déçu par les résultats et les idées de la médecine de l’époque, il tenta de raisonner non sur la maladie, mais sur les conditions de santé.

 

Le Dr Still réalisa que le corps avait des facultés d’autorégulation, d’autodéfense et d’auto-guérison. Son approche révolutionnaire bouleversa les idées de son temps et ses succès thérapeutiques assurèrent le développement rapide de l’ostéopathie à travers le pays.

 

L’un des premiers étudiants du Dr Still, J.M. Littlejohn, exporta l’ostéopathie en Europe et plus particulièrement au Royaume-Uni où fut créée en 1917, à Londres, la première école européenne d’ostéopathie : la « British School of Osteopathy ».

 

Puis dans les années 1960 et grâce aux praticiens formés au Royaume-Uni ou aux USA, l’ostéopathie apparut en France.

 

 

 

Qui peut consulter un ostéopathe ?

 

Centrée sur les besoins individuels de chacun, l’ostéopathie s’adresse aux personnes de tout âge et de toute condition physique : enfants, adolescents, adultes, sportifs, femmes enceintes, personnes âgées et personnes handicapées. En effet, les techniques sont douces et indolores.

 

L’ostéopathe est un consultant de première intention. En conséquence, il n’est pas nécessaire de passer par son médecin traitant pour le consulter.

 

 

 

Pour quels motifs peut-on s’adresser à un ostéopathe ?

 

Un ostéopathe est susceptible de soulager la plupart des manifestations liées à des troubles fonctionnels :


• De l’appareil locomoteur : lombalgies, cervicalgies, torticolis, dorsalgies, douleurs intercostales, névralgies, entorses, accidents musculaires, tendinites, conséquences du « coup du lapin », côtes ou « vertèbres déplacées » ou bloquées.
• Du système digestif : difficultés de digestion, constipation, diarrhée, ballonnements, brûlures d’estomac, reflux, régurgitations, nausées.
• Du système génito-urinaire : règles irrégulières, douloureuses, certaines incontinences, préventions des infections urinaires.
• Du système nerveux : état d’hypernervosité, d’anxiété, de troubles du sommeil, de stress, de fatigue, d’irritabilité, céphalées, migraines, vertiges.
• Du système vasculaire : troubles de la circulation, jambes lourdes, hémorroïdes. 
• De la bouche et de la sphère ORL : vertiges, prévention des sinusites et otites répétitives, bourdonnements.
• Du système respiratoire : prévention des bronchites répétitives.

Un ostéopathe peut apporter un bienfait lors :
• de l’accompagnement de la grossesse et du post-partum, 
• de l’accompagnement du nourrisson (troubles du sommeil, agitations, régurgitations, coliques, plagiocéphalies)
• des traitements des pathologies orthopédiques de l’enfance et de l’adolescence
• des traitements orthodontiques
• des séquelles de traumatisme (accidents de la voie publique, conséquences de chutes et de chocs, travail post chirurgical après cicatrisation).

 

 

Quelles sont les techniques utilisées ?

 

L’approche ostéopathique a pour objet de traiter manuellement les dysfonctionnements de mobilité des tissus humains susceptibles de perturber l’équilibre de l’organisme. Ainsi, l’ostéopathe dispose d’un certain nombre de techniques thérapeutiques : articulaires, musculaires, faciales, viscérales, crâniennes…

 

Il est important de comprendre que l’ostéopathe ne se limitera pas à un seul type de technique mais en utilisera une association judicieuse pour répondre au mieux aux besoins du patient. Toutes ces techniques, pour la plupart douces et indolores, demeurent dans le champ physiologique de l’organisme et ne forcent en aucun cas les structures.

 

 

Quelles sont les limites de l’ostéopathie ?

 

Comme toute thérapie, l'ostéopathie connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner. Elle pourra cependant procurer une action palliative sur les conséquences de certaines pathologies et tout particulièrement sur la douleur.

 

Si un traitement n’est pas adapté ou n’apporte pas satisfaction, l’ostéopathe vous invitera alors à consulter votre médecin traitant. 

 

 

Une avancée en ostéopathie : la Torsion Physiologique

 

Comme toute discipline de santé, l'approche ostéopathique évolue rapidement au gré des découvertes qui jalonnent cette discipline. Nombreuses d'entre elles ont éclairé notre compréhension de la mécanique du corps et ont permis d'améliorer toujours plus les protocoles de traitement au plus grand bénéfice des patients.  La notion de Torsion Physiologique a été récemment découverte et représente une avancée importante sur notre compréhension de la physiologie ostéopathique. Ses applications en sont multiples et notamment dans la prise en charge des scolioses idiopathiques.

Ce site est conforme aux exigences légales de la protection des données personnelles et des informations médicales appliquées en France. Les informations fournies sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient ou le professionnel de santé et l'ostéopathe.

 L'OSTEOPATHIE  

« L'ostéopathie : un art, une science,

une philosophie ».

CONSULTATIONS sur RDV

5 rue Fénelon
72000 Le Mans

Cabinet d'osteopathie
CHRISTOPHE ANNAT

CONTACT / URGENCES

Tel: 02 43 85 16 14

Mail: info@christopheannat.com